Cyanotypes

Formats variés sur papiers orientaux.
Je me sers de cette technique de photographie ancienne pour peindre directement au soleil avec la solution photosensible. C'est le soleil qui fait l'image.
Pour un régal de bleus. La mer à perte de vue, de jours comme de nuits ravive en moi des souvenirs de navigation. Je cherche à retrouver les émotions du voyage en mer, les nuits, les lueurs.
Patience et infini, comme dans l'œuvre de Geneviève Asse fascinée comme moi par ces bleus liquides et aériens, ou profonds comme les abysses.
Les papiers traditionnels orientaux sont fins et délicats. Ce sont des papiers pour la calligraphie, qui aiment l’encre. Le liquide photosensible entre au cœur du papier, pour révéler la lumière solaire qui semble en émaner. Il en résulte un mélange de force et de fragilité. Cela pour transmettre l’émotion devant le vivant qui est au cœur de mes recherches.